Trier par Genre/Annee

Filtrer par : Genres et Annee

Annee de sortie :

Action
Animation
Arts Martiaux
Aventure
Biographies
Comedie dramatique
Comedie musicale
Comedie
Divers
Documentaire
Drame
Epouvante-horreur
Espionnage
Famille
Fantastique
Guerre
Historique
Musical
Peplum
Policier
Romance
Science fiction
Thriller
Western

Calendrier

«    Fevrier 2018    »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728 

Membre


Partenaires

Telecharger Diverge (ANONYME & RAPIDE)


Diverge
Qualité HDLight 720p | VOSTFR

Diverge

Diverge

Diverge

Origine : Américain
Réalisation : James Morrison
Durée : 1h 25min
Acteur(s) : Ivan Sandomire, Jamie Jackson, Andrew Sensenig
Genre : Science fiction,Drame, Thriller
Date de sortie : 9 Juin 2016 (USA)
Année de production : 2016
Titre original : Diverge
Critiques Spectateurs : 2,4 IMDB

Diverge

LUn survivant a la possibilité de récupérer sa vie perdue en arrêtant l'homme responsable de la propagation d'un virus.

NFO:

Lien de Téléchargement ULTRA RAPIDE (ANONYME&ILLIMITÉ)




Liens De Téléchargement :







Publie Le 11.02.18
Être notifié d'une mise à jour sur l'article


Commentaires:



TheEnd User Offline 14 Fevrier 2018 08:58
Merci pour la disponibilité de ce film et un tonnerre d'applaudissements à hcarOne ! smile-119 lol

AAaaah oui, les films sur les voyages dans le temps, le genre de chose qui me bloque quand j'essaye d'y réfléchir :
" Mais, comment peut-on aller dans le passé si il n'existe plus ? Et le futur, pas mieux car il n'existe pas encore ! "
C'est comme se retrouver face à cette énigme : " L'oeuf ou la poule ? " ^^

Si je devais citer deux ou trois films, alors sans hésiter, je dirai : " La machine à explorer le temps " des années 60 et de 2002.
L'effet papillon etc.... et ne me demandez pas pourquoi mais le film " Triangle " reste encore dans mes pensées, il m'a marqué et jusqu'à maintenant, j'espère un Triangle 2..... je peux toujours attendre.... ^^

En ce qui concerne DiVerge, j'ai adoré, sans surprise car ce genre m'a toujours plus que attiré. On passe un bon moment et j'appuie donc la note de hcar1. Un seul bémol : après le film, toujours ces questions : Bref, j'adore !

| | | |
batgirl69 User Offline 13 Fevrier 2018 20:08
Merci pour vos commentaires les gars hcar1, CarsonNapier.....
Tous ces films qui m'ont fait voyager dans un autre univers si fantastique....

| | | |
hcar1 User Offline 13 Fevrier 2018 18:46
Hello Carson, je te suis. J'étais fan d'Au coeur du Temps. J'ai d'ailleurs encore des souvenirs de l'épisode "Le Fantôme de Néron".
Superbe série qui n'avait fait qu'une saison. Culte à mes yeux ;)

| | | |
CarsonNapier User Offline 13 Fevrier 2018 17:51
Citation: hcar1
Je me souviens, enfant, que la sci-fi me donnait toujours un frisson. Un frisson de bonheur. Merci la 5 pour Star Trek version William Shatner, Battlestar Galactica version 78 ou encore les productions telles que La Planète des Singes et Soleil Vert de Fleisher, ou encore L'Âge de Cristal d'Anderson (1976). La sci-fi a cette faculté de nous laisser une empreinte indélébile.

Salut hcar1. C'est vrai que mes premiers souvenirs de séries dans les 60's c'était Les envahisseurs avec ce générique si particulier et surtout Au cœur du temps ce concept de voyageur temporel m'a toujours fasciné, les Dr Newman et Phillips se baladaient de Alamo à la nuit des longs couteaux en passant par Pearl Harbor, que de souvenirs. J'ai longtemps espéré une adaptation ciné, avec les FX d'aujourd'hui en plus il y aurait matière.
Citation: hcar1
On est loin du sublime Un Jour sans fin de Ramis qui avait su marier admirablement comédie et science-fiction

Ah celui là je me le passerais en boucle, c'est le cas de le dire :)

| | | |
hcar1 User Offline 13 Fevrier 2018 14:16
Merci pour le post ;)

Je me souviens, enfant, que la sci-fi me donnait toujours un frisson. Un frisson de bonheur. Merci la 5 pour Star Trek version William Shatner, Battlestar Galactica version 78 ou encore les productions telles que La Planète des Singes et Soleil Vert de Fleisher, ou encore L'Âge de Cristal d'Anderson (1976). La sci-fi a cette faculté de nous laisser une empreinte indélébile.

Plus récemment, quelques productions de qualité ont préféré à l'utilisation des effets spéciaux, la sensibilité dans la narration. À ce titre, je reviens souvent au très beau Another Earth de Mick Cahill (2011). Un film indé magnifié par la présence charismatique de Brit Marling.

La sci-fi n'échappe cependant pas à la lourdeur, au copier-coller et l'emploi ad nauseam de fx qui, souvent, cachent la misère scénaristique.
Avec Diverge (2016), Monsieur James Morrison offre sa première oeuvre ciné (il y avait eu 2 shorts avant), et se montre bien plus Cahillien, que'Abramsien. Quand ce dernier donne à ses bobines les moyens de leurs ambitions, mais en négligeant entièrement son récit. Morrison, lui, se pose façon Cahill. L'effet spécial doit avoir un sens. Oh, oui, il n'a sans doute pas bénéficié du même budget que le réal de l'insipide The Force Awakens. Bonne nouvelle, il compensera autrement.

Diverge va diviser, comme toutes les productions aux choix clairs : ici, une histoire simple, et surtout un monde post-apocalyptique représenté en arrière-plan. Le début du film pose néanmoins une certaine ambition. Un décor d'une beauté diaphane ou s'accordent parfaitement le Ciel et La Terre. Ces images parfois sublimes resteront comme un background censé donner à cette première oeuvre autant une beauté plastique qu'une certaine originalité. Il y a de de la modestie dans ce film. Bien placée.

Avec Diverge, la sci-fi se fait discrète, c'est l'histoire qui prime. Celle de Chris qui perd sa femme suite à un virus, et se voit donner une chance de réparer une erreur. On est loin du sublime Un Jour sans fin de Ramis qui avait su marier admirablement comédie et science-fiction. Diverge est plutôt un thriller dramatique. Et dans le genre, c'est une réussite.

Si le film souffre d'un rythme parfois déficient, et qu'on aurait souhaité que la relation entre Chris et sa femme soit mieux décrite, plus profonde ; qu'il manque aussi des scènes fortes, il n'en reste pas moins vrai que Morrison s'en tire bien. Techniquement la pellicule bénéficie d'un montage propre servant parfaitement le sujet traité. À cela il faut ajouter une direction d'acteurs impliquée, sérieuse, et une photographie largement au-dessus de la moyenne.

De la science-fiction sensible loin des canons hollywoodiens. Merci !

3,5/5 (Bon)

| | | |
Ani-ayatone User Offline 13 Fevrier 2018 05:05
Merci à tous les posteurs et sans oublier les traducteurs, c'est sûr.

@Tchar, désolé mais là, tu as perdu. Jack a demandé de le dire et non pas de l'écrire ! héhé

Alors, que dit ce film, à part ça .... Aller, je prends, on verra.

| | | |
Tchar User Offline 12 Fevrier 2018 23:41
''Verge'' smile-122
Oui bon je sais que la blague est éculée mais vu que personne ne l'avait faîte smile-137

Plus sérieusement, à voir, je me ferai une idée et surtout un grand merci aux traducteurs pour le boulot !! smile-118

| | | |
batgirl69 User Offline 12 Fevrier 2018 07:48
Merci pour cette découverte les MidnightSubbers smile-101

| | | |
shopinet User Offline 12 Fevrier 2018 07:15
merci

| | | |
authentic User Offline 12 Fevrier 2018 01:50
Merci H smile-113

| | | |
tadorne User Offline 11 Fevrier 2018 22:04
merci bcp smile-107

| | | |
Information
Les membres de Visiteurs ne peuvent laisser de commentaires.

Zone-Telechargement.com n'heberge aucun fichier. La loi francaise vous autorise a telecharger un fichier seulement si vous en possedez l'original. Ni Zone-Telechargement.com, ni nos hebergeurs, ni personne ne pourront etres tenu responsables d'une mauvaise utilisation de ce site.